Savez-vous que la nature peut travailler pour vous?

Classé dans : Nos articles, Permaculture | 0

La Permaculture offre la possibilité de créer un jardin comestible dont les principaux besoins seront comblés par des alliés naturels. Vous apprendrez à les connaitre et à les aimer grâce à tout le travail qu’ils feront pour vous!

Votre travail ne sera plus d’accomplir toutes les corvées « traditionnelles » du jardinier : labour de la terre, transplant des semis, ajout de fertilisant et de pesticides… mais plutôt de favoriser et d’entretenir les éléments naturels qui feront ce travail à votre place. Pour atteindre cet idéal, la conception et la mise en place de bonnes conditions dans le jardin sont les étapes les plus importantes. Lorsqu’elles sont bien réalisées, en y consacrant temps et ressources nécessaires, il ne nous reste alors qu’à profiter pleinement du jardin en laissant les processus naturels suivre leurs cours.

Voici quelques exemples des corvées prises en charge par la nature :

      • Transplantation: Vivaces comestibles
      • Travail du sol: Vers de terre
      • Engrais: Plantes fertilisantes
      • Contrôle des insectes nuisibles: Insectes auxiliaires

Transplantation: Vivaces comestibles

Vivace comestible : ce sont des plantes comestibles qui vous offrent leurs délicieuses feuilles, fruits, tiges ou racines, mais qui, contrairement aux légumes habituels, ont une durée de vie de plus de deux ans, pouvant souvent aller jusqu’à 15 ans et plus.

L’ajout de vivaces comestibles dans votre jardin vous procure plusieurs avantages dont le plus important est sûrement l’économie de temps et d’argent: Vous n’aurez plus à continuellement préparer le sol, acheter des semis, rempoter et transplanter, et le désherbage sera amplement réduit!

Vous aurez aussi des plantes plus saines et plus fortes, car leurs systèmes de racines se développeront en profondeur d’année en année. Ainsi vos plantes seront résistante et auront accès à davantage d’eau et de nutriment pour aider leur croissance. Cet avantage en amène aussi un autre, celui d’une saison prolongée : vos légumes sortiront souvent très tôt au printemps, avant qu’il soit même possible de transplanter des annuelles, et ils produiront plus tardivement en automne.

Un autre aspect très intéressant pour les curieux est l’immense diversité de nouvelles saveurs dans votre assiette. Si l’asperge et l’artichaut sont les deux espèces les plus connues de vivaces comestibles, il en existe plusieurs dizaines qui poussent bien au Québec!

En savoir plus: http://prise2terre.wordpress.com/2011/08/18/tour-dhorizon-des-legumes-perpetuels-et-vivaces/

Travail du sol: Vers de terre

Contrairement à la croyance populaire, il n’est pas nécessaire de travailler le sol pour avoir une bonne terre, cette pratique désuète peut même nuire à sa qualité à long terme. Les vers de terre ont toujours été un symbole de bonne qualité du sol et en plus, ils font tout le travail pour vous.

Le sol est un élément essentiel pour avoir une production abondante et de qualité. Dans bien des cas, pour en obtenir un qui soit nutritif, aéré et humide, il suffit de bannir les mauvaises pratiques de notre jardin. En effet, le labour, bien qu’efficace au début, nuit énormément aux vers de terre qui sont les principaux gardiens de la qualité du sol.

Grâce aux tunnels qu’ils creusent, la structure du sol est grandement améliorée, l’eau et l’air dont les racines ont besoin y circulent librement. Ils sont aussi bénéfiques pour la croissance des plantes, car les racines grandissent à l’intérieur de ces tunnels plutôt que de devoir percer une terre rigide. De plus, le travail stimule la prolifération dans le sol des bactéries bénéfiques qui, à leur tour, favorisent la croissance des plantes. Finalement, comme ils se promènent partout dans votre jardin, ils transportent et dispersent les nutriments partout dans votre sol, les rendant accessibles à toutes vos plantes. Comme vous pouvez le constater, le rôle de ces êtres formidables est essentiel. Très rapidement vous apprendrez à voir en leur présence un signe de bon augure.

En savoir plus:

Engrais: Plantes fertilisantes

L’ajout d’engrais dispendieux et souvent polluant n’est aucunement nécessaire dans un jardin de Permaculture, car cette fonction est assurée par des plantes aux propriétés vraiment extraordinaires : de véritables petites usines vivantes d’engrais naturelles.

Les fixateurs d’azotes : L’azote est l’élément essentiel qui est fréquemment en pénurie pour des plantes de jardin, malgré le fait qu’il est présent partout autour de nous (78 % de la composition de l’air). La grande majorité des plantes sont incapable de puiser l’azote directement de l’air, mais certaines plantes, dites « fixatrice d’azote » ont développé la capacité, grâce à une symbiose avec d’autres organismes, d’assimiler l’azote de l’air. Il suffit alors de les tailler régulièrement pour les ajouter au paillis ou au compost pour en faire profiter toutes les plantes du jardin.

Les accumulateurs dynamiques : Les accumulateurs dynamiques sont des plantes qui, par leurs racines, creusent très profond pour aller chercher et assimiler des éléments difficiles d’accès et ensuite les accumulent dans leurs bulbes, leurs tiges et leurs feuilles. Ils deviennent donc d’excellents réservoirs de nutriment dans votre jardin ; pour en faire profiter vos autres plantes, il suffit de les utiliser de la même façon que les fixateurs d’azote.

En savoir plus:

Contrôle des insectes nuisibles: Insectes auxiliaires

Lorsque vous aurez de beaux légumes abondants et délicieux dans votre cours, vous ne serrez pas seul à vouloir en profiter! La méthode « normale » de s’occuper de ce problème est l’application de pesticides, et comme bien des pratiques agricoles actuelles, cette méthode cause plus de problèmes que de solutions. Sans compter les coûts de ces pesticides, ils ne règlent le problème que de façon temporaire et invitent un plus gros problème par la suite. En effet, les pesticides vont aussi tuer les insectes bénéfiques dont les plantes ont besoin pour rester en santé et pour se protéger ; une fois ces insectes disparus il est très dur de les ramener et la prochaine explosion d’insectes nuisible sera d’autant plus dure à contrôler.

Solution? Créer une balance écologique grâce à des insectes auxiliaires qui pourront maintenir à un niveau très bas la population d’insectes nuisibles. Les insectes auxiliaires se nourriront de ces derniers et ainsi protégeront vos plantes. Combiné à une bonne biodiversité dans votre jardin, l’utilisation de cette technique vous évitera bien des problèmes d’infestation.

Comment alors attirer des insectes auxiliaires au jardin? Il suffit de leur procurer ce dont ils ont besoin et ils viendront par eux-mêmes. La biodiversité est une fois de plus essentielle, car grâce à elle vos alliés trouveront abris et nourriture. Il est aussi très intéressant d’ajouter des fleurs qui procurent du pollen à ces insectes, et du paillis au sol qui leur sert aussi de refuge. Ensuite il suffit de les regarder avec plaisir travailler et nettoyer votre jardin pour vous!

En savoir plus:

Récolte: Vous

Voici un travail qu’aucun allié ne peut faire à votre place. Profitez-en pour observer vos plantes, vous assurez qu’elles se portent bien et vous laisser emporter par l’ambiance apaisante d’un beau jardin. Et surtout, bon appétit!

Besoin d’aide pour votre jardin ou envie d’un aménagement comestible complet ? Profitez de notre consultation gratuite !

---
Partager cette page:

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
---

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *